Brit.Pol.Briefing 27.11.09

Philip Blond, le ‘Red Tory’, n’en finit pas de faire couler de l’encre, notamment dans le Guardian, sous la plume des chroniqueurs Michael White (David Cameron and the Red Tory Philosopher) et John Harris (Blond’s Day in the Sun). Voir également cet article publié en août sur le site du Guardian.

De même, le sujet d’un hypothétique parlement minoritaire (‘Hung Parliament’) a suscité deux remarquables chroniques, de Martin Kettle, du Guardian (Hung Parliaments are good only for Whips and Scribblers) et Bagehot, pour The Economist (Year Zero: Why the impending general election will be unlike any other).

Deux autres articles à noter:

Some in GOP Seek Lessons in U.K.’s Tory Revival (Wall Street Journal) et l’éditorial du Times, intitulé Union Man et sous-titré « Cameron should endorse Sir Kenneth Calman’s plan to strengthen the Union« , qui traite de la dévolution des pouvoirs à l’Ecosse, sujette à révision.

Lauric Henneton

 

Brit.Pol.Briefing

Une sélection d’articles du jour, particulièrement riche, notamment dans les pages de l’Independent.

Tories believe Brown will go to the Country in March (Guardian): il est communément admis que l’élection législative à venir aura lieu le 6 mai 2010, mais on murmure qu’elle pourrait avoir lieu en mars – avant la publication de chiffres potentiellement dommageables pour Brown si la croissance n’est pas au rendez-vous au premier trimestre. L’idée est donc d’organiser l’élection avant la publication de ces chiffres.

Shadow Leaders shy away from David Cameron’s Tory Radical (The Times) et The Rise and Rise of Cameron’s Philosopher-King (The Independent): on parle de plus en plus de Philip Blond, le « Red Tory » qui ouvre un nouveau think tank iconoclaste (notamment clairement opposé à l’héritage thatchérien). Voir également son propre article, dans le numéro de février (2009) de l’excellent magazine Prospect.

– Deux (excellentes) chroniques sur l’hypothèse d’un Parlement minoritaire, appelé de ses voeux par Steve Richards dans The Independent (Bring on a Hung Parliament – and the drama that comes with it) et redouté par Daniel Finkelstein dans le Times (How to Stop the Queen picking the next PM), qui y voit une crise des institutions plus qu’une chance. Les deux analyses, en écho, sont d’autant plus intéressantes.

Lauric Henneton

« Cher Camarade Brejnev »: Les Travaillistes, les Communistes, et l’URSS

Un long article fascinant dans The Spectator sur les liens privilégiés entre l’URSS et les Travaillistes anglais dans les années 1970 et 1980, à partir de sources soviétiques qui viennent d’être rendues publiques.

Egalement l’analyse de Peter Oborne sur les conséquences actuelles de cette proximité et sur l’influence réelle du Parti communiste britannique, pourtant minuscule – mais qui compte parmi ses anciens membres un certain Peter Mandelson.

Avec notamment des révélations sur le début de carrière de Tony Blair et Gordon Brown, facilité par la protection d’un baron syndical à la solde de Moscou (au sens propre).

Lauric Henneton

Political Briefing

Une série d’articles publiés ces derniers jours:

  • Alan Johnson, ministre de l’intérieur britannique, admet que la gestion de l’immigration a été ‘maladroite’ (Daily Telegraph)
  • Un peu plus ancien, mais toujours dans le Daily Telegraph, un ancien conseiller de Tony Blair (entre autres) explique que la politique migratoire des travaillistes avait pour but la création d’un pays complètement métissé, surtout pour embêter la droite.
  • Les universités vont devoir associer à chaque cursus un certain nombre d’indicateurs (débouchés professionnels, fréquences des devoirs etc.)
  • Une chronique de David Finkelstein (Times) sur l’euroscepticisme de David Cameron
  • Le coup de colère de Pierre Lellouche (ministre des affaires européennes) contre les Conservateurs britanniques, dangereusement ‘autiste’.

Côté américain:

  • Comment un an au pouvoir a changé Barack Obama (Prospect)
  • Deux articles du Washington Post sur la victoire des Républicains dans le New Jersey et en Virginie: ici et ici.

Lauric Henneton

Pénurie de places dans les universités britanniques

Un article du Times explique que, malgré les efforts consentis par le gouvernement pour financer davantage de places, un nombre important de bacheliers anglais, malgré des notes tout à fait respectables, ne vont pas trouver de place cette année.

La crise économique a créé un afflux de nouveaux étudiants.

Lauric Henneton

Deux articles de The Economist

Deux articles particulièrement intéressants parus dans le dernier numéro de The Economist (attention, ils ne seront pas consultables éternellement!)

– le premier sur le centralisme britannique, et les projets décentralisateurs des Conservateurs

– l’autre, la chronique hebdomadaire de Bagehot sur David Cameron et ses fréquentations douteuses dans les partis de droite d’Europe de l’Est, et plsu particulièrement sur la cuisine interne des Conservateurs sur le sujet (donner des gages à l’aile la plus eurosceptique pour ensuite faire passer d’autres pilules ‘progressives’ pas forcément évidentes pour la base idéologique des Tories).

Lauric Henneton

Encore une prédiction de Parlement minoritaire

Michael Heseltine, ancien vice-premier ministre conservateur dont la relation avec Margaret Thatcher fut particulièrement mouvementée, estime que les chances d’avoir une majorité conservatrice claire à l’issue des élections du printemps sont minces, à cause du faible nombre de sièges dont ils partent (à la suite de la débâcle de 1997, jamais vraiment compensée depuis). Un tel renversement (partir de si bas pour arriver à une majorité absolue) n’est arrivé que deux fois depuis la fin de la deuxième Guerre mondiale.

Ce qui pose la question suivante: les Libéraux-démocrates accepteront-ils de s’allier avec les Tories pour atteindre la majorité? Faut-il regarder sur la droite, du côté de UKIP?

UPDATE: les bookmakers (qui sont généralement plus fiables que les instituts de sondage) penchent pour une majorité conservatrice confortable (entre 50 et 100 sièges).

Lauric Henneton